secret-dargan-produits

Au premier abord, Secret d’Argan c’est une marque de produits naturels du Maroc : de cosmétiques, de pochettes, de produits alimentaires. Lorsque l’on s’y intéresse un tout petit peu plus, on se rend vite compte que c’est bien plus que des produits. Secret d’Argan c’est un retour aux origines, une histoire de famille, la concrétisation d’une passion, une envie de partage et de bienveillance envers les autres. Derrière Secret d’Argan se cachent des personnes avec un grand coeur : Latifa, Fatima et leur frère. J’ai été accueillie comme une reine à Paris, autour d’un délicieux repas Marocain concocté par Latifa, et nous avons pu discuter avec Fatima qui vit au Maroc via Skype. J’ai eu la chance d’échanger avec les deux sœurs et je suis contente de pouvoir vous transmettre une partie de cet échange passionnant et qui m’a beaucoup touché. L’occasion, je l’espère, de vous permettre de découvrir un peu « l’âme » de Secret d’Argan.

> La naissance
> Les produits
> Des obstacles à surmonter
> Envies et objectifs pour l’avenir
> Le naturel, un état d’esprit
> Ce que je retiens de cette rencontre
> Où trouver Secret d’Argan ?

La naissance

Le naturel, un véritable univers familial

Une chose est sûre, les produits naturels sont ancrés dans leur histoire et leur univers familial depuis l’enfance : « dans chaque ville où on allait, dans chaque petit village, à chaque fois, on nous donnait des astuces : “pour avoir la peau douce, il faut faire ça… pour avoir de belles dents il faut faire ça…” […], on a tous grandi dans ça ».

Et puis un jour, leur frère parti à Agadir il y a 7 ans les a appelées :
– Fatima : « Il nous a dit, vous savez, il y a plein de trucs naturels qui fonctionnent ici, je vous enverrai un colis, vous m’en direz des nouvelles. Je me rappelle encore du colis, il était rempli à ras bord, avec plein d’huiles, etc. Tout ce qu’il a pu trouver il nous l’a envoyé. Et on s’est dit c’est gentil, mais on arrivera jamais à tester tout ça. Pendant un an on a tout testé, et moi je partageais tout ce qui fonctionnait, sur mon mur Facebook perso. »
– Latifa : « Les gens nous demandaient après pour qu’on leur prête les produits, etc. »
– Fatima : « ça fonctionnait, et ils partageaient à leur familles, à leurs amis, et comme ça ça s’est élargi. A un moment j’avais plus de produits. Il n’y a jamais eu de proposition commerciale jusqu’à ce que Latifa et moi on y pense. […] A la base c’était du partage ! »

Au final, c’est resté puisqu’aujourd’hui, elles considèrent toujours que « l’idée de base de Secret d’Argan, c’est d’apprendre à partager. » C’est d’ailleurs pour cette raison que les prix des produits sont très accessibles, pour permettre un partage au plus grand nombre.

Pourquoi « Secret d’Argan » ?

Encore une fois, c’est une réflexion des 3 créateurs qui les a amenés à ce nom. Fatima m’explique comment ils en sont arrivés là :
« Mon frère a proposé “Argan”, alors je lui ai dit, ça va être compliqué ça. Mon frère est le roi du minimalisme à fond. […] Quand on est arrivées au Maroc avec Lati, on s’est dit mais il y a plein de secrets qu’on ne connait pas, secrets de grand mères, secrets de tel et tel village; et le terme “secret” revenait tout le temps. Et du coup voilà, « secret », « argan », « secret d’argan ». C’est venu comme ça. »

Les produits

Des produits inspirés par des voyages et des rencontres

Le choix des produits s’est fait après beaucoup d’observation de la manière de vivre et des habitudes des Marocains, et aussi de l’histoire du pays :
– Fatima : « Ce sont des gens qui sont très très axés sur les huiles végétales. C’est la base chez eux. L’huile d’olive, l’huile d’Argan, […] l’huile de Fenugrec, l’huile de Nigelle… […] Ils les consomment sur leur peau, leurs cheveux, etc. Je voyais le résultat, c’est des femmes qui ont 50 ans et elles ont une peau liftée. […] Elles m’ont toujours dit : “le matin tu te lèves, tu prends de l’huile d’olive à manger, tu mets de l’huile d’olive dans tes cheveux, de l’huile d’Argan sur ta peau. T’es requinquée.” »

Pour trouver les producteurs « on avait établi un périmètre qui allait de la région de Ouarzazate jusqu’à la région de Marrakech. Sur la carte ça me paraissait petit, j’étais en Belgique donc forcément, je regardait sur internet 2 heures de parcours c’est pas la mer à boire. Sauf que 2 heures de parcours sur une route sinueuse, pas du tout finie, dans une montagne dans les hauteurs, ce n’est pas pareil. Du coup je venais pendant 2 semaines et pendant 2 semaines c’était que ça : c’était rencontrer des gens, rencontrer des artisans, rencontrer des femmes, tout ça ça s’est construit pendant un an. »

« Origines », à la découverte d’un nouvel univers

Origines, c’est le nom de la gamme de sacs et pochettes de Secret d’Argan. C’est un projet arrivé après le lancement des cosmétiques et qui s’est avéré être une révélation :
– Fatima : « Cela ressortait d’un voyage que j’avais fait avec ma soeur à Marrakech, on avait loué un riad pour faire des soins du corps, etc. Vraiment les vacances typiquement Marrakech quoi. Et on avait prévu de rester une semaine dans ce délire là […]. Et en fait ça ne nous ressemblait pas du tout, au bout d’un jour on s’est dit qu’on s’ennuyait. […] Et finalement on a pris notre frère et on est partis dans les montagnes, et c’est là que j’ai découvert tout ce qui est handira, kilim, tapis, tout cet univers là […]. En fait il faut savoir que dans ces régions là, quand une femme se marie, elle emporte avec elle tout ce qui est tapis et jetée de lit, c’est vraiment une richesse pour la fille. C’est vraiment un symbole, et moi je suis tombée sur tout ça. Et du coup […] je me suis dit, il faudrait trouver un moyen de partager ça, mais d’une autre façon. Je suis une grande fan de sacs, de chaussures, de vestes en jean. Je me suis dit, on va commencer par des pochettes, on va voir ce que ça donne. J’ai imaginé le truc, j’ai dessiné, je suis retournée à Marrakech 2 semaines après, c’était très rapide. »

Finalement, avoir une pochette Origines c’est porter une partie de l’histoire et du savoir-faire de ces femmes des montagnes du Maroc. D’ailleurs, certaines pochettes ont des histoires particulières, ce sont des objets chargés d’émotions. Si cela vous intéresse d’en savoir plus, je vous invite à aller sur le compte Instagram Secret d’Argan, où Fatima fait régulièrement des posts qui vous feront voyager l’espace de quelques instants…

pochette-kilim-secret-dargan

Des obstacles à surmonter

– Fatima : «  Il y a eu beaucoup d’obstacles, notamment par rapport à l’Argan. Parce qu’à la base on voulait proposé de l’argan certifié Bio. […] On avait des gens de notre famille qui étaient déjà producteurs, il nous manquait juste le certificat Bio. »
Finalement, pour démarrer, ils ont choisi de travailler avec un producteur qui leur a proposé d’utiliser son huile qui avait déjà le label Bio pour se lancer rapidement : « En fouillant un peu plus et en créant un réseau, je me suis rendue compte qu’il payait le certificat de départ, avec les analyses de laboratoire de départ […] Et en fait, après un an il n’y avait plus aucun contrôle. C’est le label lui-même qui te donne le certificat, qui vérifie les 3 premiers mois, parfois moins, et après ils abandonnent… […] Finalement on a décidé de travailler avec 2 laboratoires pour être sûrs, au Maroc, qui ont l’habitude de travailler avec les cosmétiques bios, naturels, etc. On a eu un certificat qui garantit que le produit est 100% naturel. C’est une responsabilité, on a la responsabilité de plein de clients il faut qu’on ait de la qualité à 100%. »

Le deuxième obstacle était plutôt lié à l’administratif de la société (en Belgique). Après avoir été confrontés à des difficultés pour ouvrir une boutique physique, la famille Secret d’Argan s’est finalement orientée vers un site en ligne et une construction de leur entreprise au Maroc.

Lorsque l’on souhaite lancer un projet, on rencontre toujours des obstacles, mais comme on peut le voir dans ce cas, il faut persévérer, chercher d’autres solutions. Quand on voit le résultat aujourd’hui, on se dit qu’ils ont eu raison ! La passion peut nous amener très loin.

Envies et objectifs pour l’avenir

Pour la suite, Secret d’Argan n’a pas fini de nous apporter les richesses du terroir Marocain. De nouveaux produits cosmétiques devraient voir ou revoir le jour sur le site de la marque. Lors de notre rencontre, Fatima et Latifa m’annoncent deux nouvelles qui devraient ravir certaines personnes !
La première, c’est que Fatima va continuer à développer Origines, notamment avec des coussins en Kilim, et de la décoration d’intérieur. C’est une nouvelle manière d’apporter le savoir-faire et le talent de ces femmes jusqu’ici.

La deuxième, c’est Latifa qui nous réserve une belle nouveauté : une gamme de mélange d’épices.
– Latifa : « Souvent quand on vient goûter chez moi, on me dit « waouw, c’est tel et tel plat mais il y a un truc de différent, c’est bon, qu’est-ce que tu as mis ? » J’explique que c’est vraiment des épices naturelles, c’est de simples épices que l’on oublie parfois. […] Il y en a plein comme ça que j’ai redécouvertes à travers tous mes voyages justement, quand j’allais de village en village. […] J’ai utilisé pas mal d’épices et je les utilise un peu à ma façon et j’avais envie de les faire découvrir parce qu’on me demandait souvent ce que j’avais mis dans mes plats. »

secret-dargan-amlou

Le naturel, un état d’esprit

Un changement de consommation global

Si chacun d’entre eux y est allé à son rythme pour modifier sa façon de consommer, essayer de s’orienter vers des produits cosmétiques naturels, revoir sa façon de consommer les produits alimentaires, etc. ils sont finalement tous sur la même longueur d’ondes, tout en gardant leurs différences et c’est ce qui apporte aussi une certaine richesse : « On ne s’est pas dit, on vend des produits naturels, on va consommer que des produits naturels et on va se donner une image. Chacun a fait ça avec son envie personnelle et c’est ça qui est beau. On est tous motivés, on se motive entre nous. »

En regardant ce qu’il se passe sur les réseaux sociaux, je vois souvent des personnes qui sont jugées et pointées du doigt parce que leur consommation n’est pas 100 % parfaites aux yeux de certains. J’aime ce message passé par Secret d’Argan : chacun y va à son rythme et le fait de vouloir essayer de faire des efforts, c’est déjà remarquable.

Le naturel, « il faut vraiment essayer, tester »

Passer au naturel, ce n’est pas toujours évident et cela demande de la persévérance et des efforts. Avant toute chose, il faut tester !

– Latifa : « Moi j’ai envie de dire aux gens, ayez confiance et testez ! C’est vrai qu’on voit des résultats rapidement et il faut juste essayer et se donner à fond. A la base j’étais comme ça, je n’avais pas beaucoup de temps, […] et j’aimais bien les choses rapides. Quand ça prenait du temps ça m’agaçait. Mais le naturel c’est vrai qu’il faut quand même prendre le temps, d’utiliser les produits, d’apprendre à les utiliser, de faire ses bains pour les cheveux, il faut prendre le temps de se mettre des soins sur le visage, etc. Moi ce que j’ai envie de passer comme message c’est continuez, essayez, il faut vraiment essayer jusqu’au bout. On a souvent tendance à se dire je l’ai fait une fois, deux fois, j’en ai marre il n’y a pas de résultat, mais non il faut vraiment essayer et à long terme et les résultats seront là. J’étais comme ça, je ne le suis plus. […] Le naturel apporte beaucoup de résultat, parfois on a l’impression que les produits chimiques apportent plus vite des résultats mais en fait c’est juste un masque entre guillemets parce que c’est du faux. »

– Fatima : « On ne peut pas trouver un produit miracle ou un produit qui va nous changer la vie. C’est pour ça que j’ai toujours été contre le fait de dire, par exemple, prenez de l’huile d’argan ça va révolutionner votre peau, c’est le produit miracle. Je suis contre ça parce qu’il n’y a pas qu’un seul produit qui va te rendre belle ou qui va enlever tes imperfections. C’est une combinaison de plein de choses, c’est déjà un état d’esprit le naturel. […] Ensuite c’est une sélection plus ou moins pointilleuse, pour voir quelle est la différence entre un produit qui est certifié, naturel, bio, ou simplement le masque noir vendu sur Instagram. Ensuite, on va acheter le produit, et il ne faut pas être dans l’idée que l’on va se contenter de ça, il faut s’établir une routine, où je vais combiner un hydrolat avec une huile végétale pour améliorer l’état de ma peau. Puis ensuite je vais rajouter une crème, pas n’importe laquelle etc. Au début on a plein de produits et puis petit à petit on essaie de restreindre en fonction des choses qui fonctionnent le mieux. Dans le naturel, soit on se restreint très vite à des matières premières de base (argiles, huiles végétales, hydrolats, etc.), soit on va être dans l’envie de rester dans le naturel mais tout en se souvenant de ce qu’on a connu avant. […] »

Chaque personne est différente, mais tout le monde peut trouver chaussure à son pied. Il faut faire preuve de patience et les résultats seront là !

Une inspiration et une force puisées chez les femmes Marocaines

Il y a une source d’inspiration que les deux sœurs évoquent en permanence, la beauté des femmes Marocaines. En les entendant parler, je suis presque transportée dans leurs souvenirs là-bas…

– Latifa :  « Je replonge dans mes voyages où on était vraiment là au milieu des montagnes et toutes ces femmes étaient vraiment belles, […] parfois on avait même du mal à donner leur âge tellement elles n’avaient pas de rides, elles avaient en plus un sourire merveilleux, elles avaient des dents blanches éclatantes, et elles n’utilisaient que du naturel. Elles nous donnaient des astuces et c’est vrai qu’il faut prendre le temps de le faire, et avant on ne prenait pas le temps de le faire. C’est ça qui était triste. Moi j’ai appris à le faire en pensant à ces femmes et en pensant à cette beauté naturelle alors qu’avant non, j’étais vite fatiguée [de ne pas avoir de résultat rapide]. Mais en fait, on peut toutes devenir des femmes naturelles, belles sans rien, avec des produits naturels. »

secret-dargan-huile-carotte

Ce que je retiens de cette rencontre

Une marque avec des engagements humains et éthiques forts

« Privilégier la qualité quitte à ce que cela prenne plus de temps. L’élément phare de nos engagements c’est ça, c’est garantir une qualité, une propreté du produit. »

Secret d’Argan est une marque engagée pour la qualité de ses produits, mais pas seulement. L’humain et l’écologie ont beaucoup orientés leurs choix.

Pour ce qui est de l’humain, ils choisissent de donner, en priorité, du travail aux personnes en difficulté au Maroc et notamment à des femmes de villages plutôt isolés qui se réunissent pour travailler ensemble. C’est le cas pour toutes celles qui réalisent les produits de la gamme Origines :
– Fatima : « Ces femmes-là, pendant les mariage ou en hiver, elles s’organisent entre elles et elles font des rondes où elles se louent le matériel gratuitement, et c’est chaque maison à son tour qui va faire son tapis. Finalement avec ce projet que l’on a mis en place, elles se retrouvent mais sur quelque chose où elles peuvent gagner de l’argent. »

Notre échange m’a permis de mieux comprendre la réflexion globale sur le plan écologique qu’il faut avoir pour produire et commercialiser un produit (ressources nécessaires à la production du produit, transport, packaging, etc.) C’est un enjeu très important pour les marques qui souhaitent réduire leur impact sur l’environnement.
« On se focalise énormément sur la matière première, et ensuite sur la production. On est sur une production locale, typiquement artisanale, ce qui va avoir un impact moindre sur l’écologie. Mais par contre, pour tout ce qui est packaging, quand on peut faire du vert on le fait, sinon on essaie d’utiliser un plastique que l’on peut réutiliser, qui a une seconde vie, mais ce n’est pas évident. Quand tu n’as pas les moyens pour ça, tu es obligé de faire des concessions à un moment donné. »

Un véritable coup de coeur

En plus d’être une marque engagée qui propose des produits de qualité, Secret d’Argan est une marque créée par des personnes avec un très grand coeur, qui sont passionnées et qui sont animées par de belles valeurs. Je suis très admirative de leur travail et très heureuse d’avoir pu échanger avec elles. C’est un plaisir immense de rencontrer des personnes aussi bienveillantes, qui dégagent autant d’ondes positives rien qu’à leur sourire et leurs paroles. Merci à elles.

Où trouver Secret d’Argan ?

> Le site internet
> La page Facebook Secret d’Argan
> Le compte Instagram Secret d’Argan
> Le compte Instagram Harmo2nia de Fatima pour suivre ses aventures au Maroc
> Et enfin le site Harmo2nia

Crédit photos : Secret d’Argan