shampoing_solide

Le shampoing solide est un produit très facile à réaliser et que vous pouvez personnaliser sans problème en fonction de votre type de cheveux ou encore des bienfaits que vous souhaitez avoir dans votre shampoing. Il s’apparente à un savon au niveau de la forme et mousse lorsqu’on le frotte au contact de l’eau.

Les avantages des shampoings solides sont nombreux :
– ils sont économiques,
– ils permettent de réduire la quantité de déchets que l’on jette,
– ils sont faciles à réaliser,
– ils sont adaptés pour être transportés facilement sans prendre de place.

Je vous propose une recette 100% personnalisable pour réaliser votre shampoing solide. Ici, il s’agit d’une recette de shampoing à base de tensioactif doux, sachez qu’il est également possible de faire des shampoings solides avec une base de savon saponifié à froid.

> Les ingrédients du shampoing solide
> Recette du shampoing solide
> Utilisation et conservation

Les ingrédients du shampoing solide

> Tensioactif SCI

Le tensioactif SCI (Sodium cocoyl isethionate) est un tensioactif dérivé de l’huile végétale de Coco. Plus précisément, c’est un dérivé estérifié des acides gras de l’huile de coco. Il a un pouvoir détergent et permet de nettoyer le cuir chevelu. Il possède également un pouvoir moussant et a l’avantage d’être doux. Malgré tout, s’il est présent en trop grande quantité dans le shampoing solide, il peut s’avérer être irritant.

Pour avoir un shampoing doux mais assez détergent et moussant, j’ai choisi de mettre 35% de SCI dans cette recette.

> Huile végétale

Même si le shampoing ne reste pas longtemps sur les cheveux, il est idéal d’y mettre une ou plusieurs huile/s végétale/s pour apporter un côté “soin” et ne pas assécher le cuir chevelu.

Pour le choix de l’huile végétale, il faut faire en fonction de votre type de cheveux. Il ne faut pas hésiter à faire des tests car ce qui convient à une personne ne conviendra pas forcément à une autre. Voilà quelques exemples d’huiles végétales que vous pouvez choisir (la liste n’est pas exhaustive !) :

  • Cheveux gras : huile végétale de jojoba.
  • Cheveux secs : huile végétale de coco.
  • Cheveux ondulés ou bouclés : huile végétale de brocoli, huile végétale de Piqui.
  • Cheveux frisés ou crépus : huile végétale de Piqui, huile végétale d’abyssinie, huile végétale de Pracaxi.
  • Chute des cheveux/pousse des cheveux : huile végétale de moutarde, huile végétale de Chaulmoogra.
  • Cuirs chevelus sensibles : huile végétale de nigelle (attention, elle est naturellement constituée d’huile essentielle en petite quantité), huile végétale de Chaulmoogra.

> Poudres

Pour ce qui est des poudres, vous pouvez en mettre une seule ou plusieurs selon les propriétés souhaitées pour votre futur shampoing solide. Personnellement, je choisis en général d’utiliser une poudre qui va permettre de laver le cuir chevelu (3/4 de la quantité de poudre, voire la totalité) et j’y ajoute parfois d’autres poudres (1/4 des poudres) pour donner plus de volume, rendre les cheveux plus doux, plus faciles à démêler, etc.

Voici quelques exemples de poudres lavantes. Elle sont riches en saponines et vont permettre de laver votre cuir chevelu sans l’agresser.

  • Rhassoul : cette argile lave les cheveux en douceur et permet d’absorber l’excès de sébum (idéal pour les cuirs chevelus à tendance grasse). Elle permet aussi de donner du volume aux cheveux.
  • Shikakaï : cette poudre va permettre de nettoyer le cuir chevelu mais aussi de favoriser la pousse des cheveux et aider à lutter contre les pellicules.
  • Poudre de Sidr : elle est idéale pour laver les cheveux colorés naturellement (en particulier avec de l’Indigo ou du Katam) car elle permet de ne pas faire dégorger la couleur. Elle a également l’avantage d’apaiser les cuirs chevelus sensibles et d’aider à limiter la présence de pellicules.

Si vous souhaitez en profiter pour apporter un soin à vos cheveux, voilà quelques exemples de poudres intéressantes :

  • Poudre de guimauve : la poudre de guimauve gaine les cheveux et les rend plus doux, plus brillants et plus faciles à démêler. Elle est également intéressante pour les personnes ayant le cuir chevelu sensible.
  • Poudre d’amla : cette poudre est reconnue pour stimuler la pousse des cheveux et pour ralentir leur chute.
  • Poudre d’ortie : la poudre d’ortie piquante permet de fortifier les cheveux et aide à réguler le sébum.
  • Poudre de Fenugrec : elle permet de fortifier les cheveux, de stimuler la pousser et également de leur donner du volume.

Ces poudres sont intéressantes dans un shampoing, cependant pour plus de résultat je vous conseille de faire des soins avant shampoing en plus.

> Eau

Dans la recette, l’eau va permettre de créer une pâte avec le tensioactif SCI, c’est la première étape de réalisation du shampoing solide.

> Huiles essentielles

Les huiles essentielles sont optionnelles dans la recette, elles permettent de traiter des problèmes spécifiques, d’apporter des bienfaits supplémentaires à votre produit. Attention cependant à bien vérifier les contre-indications de chaque huile essentielle. Je vous propose quelques suggestions, encore une fois, la liste n’est pas exhaustive :

  • Chute des cheveux/pousse des cheveux : huile essentielle de Cèdre de l’Atlas, huile essentielle de Bay Saint Thomas.
  • Pellicules : huile essentielle de Tea Tree, huile essentielle de Cèdre de l’Atlas.
  • Psoriasis du cuir chevelu : huile essentielle de Géranium Rosat, huile essentielle de Tea Tree.
  • Cheveux gras : huile essentielle de Cèdre de l’Atlas, huile essentielle de Palmarosa.
  • Cheveux ternes : huile essentielle d’Ylang Ylang, huile essentielle de Lemongrass.
  • Cheveux secs : huile essentielle d’Ylang Ylang.

Recette du shampoing solide

Ingrédients Pourcentage (du poids total du produit) Pour 60g de shampoing solide
Tensioactif SCI 35% 21g
Huile(s) végétale(s) 15% 9g
Poudre(s) 40% 24g
Eau 10% 6g
Huile(s) essentielle(s) 10 gouttes pour 50g de shampoing 12 gouttes

 

Avant de démarrer, pensez à vous laver les mains Il est important de toujours bien nettoyer et désinfecter votre matériel ainsi que votre plan de travail avant de vous lancer dans vos préparations.

Etape 1 : préparez un bain-marie et commencez par mettre le tensioactif SCI et l’eau. Etant donné que le SCI peut être irritant pour les voies respiratoires, je vous recommande de porter un masque pour vous protéger. Laissez fondre le tensioactif et mélangez à l’aide d’une spatule jusqu’à obtenir une pâte.
Etape 2 : ensuite, ajoutez la poudre ou le mélange de poudre préalablement pesé. Mélangez le tout.
Etape 3 : ajoutez enfin l’huile végétale et continuez à mélanger avec la spatule. Vous devez avoir une pâte bien homogène.
Etape 4 : hors du feu, ajoutez les huiles essentielles et mélangez encore. Il ne vous reste plus qu’à disposer la préparation dans des moules. Pour que les shampoings ne soient pas friables, je vous conseille de bien tasser le mélange. Laissez reposer pendant 24h à l’abri de la chaleur puis démoulez !

Utilisation et conservation

Pour utiliser votre shampoing solide, c’est très simple. Commencez par mouiller vos cheveux. Ensuite, mouillez le shampoing solide et frottez-le contre votre main pour le faire mousser. Vous pouvez ensuite l’appliquer dans vos cheveux avec vos mains ou même frotter le shampoing directement contre votre cuir chevelu. Massez bien avec la pulpe des doigts et rincez !

Pour le conserver, vous pouvez le laisser sécher à l’air libre sur une éponge loofah ou un support à savon par exemple. Sinon, mettez-le dans une petite boite, cela permettra d’éviter qu’il soit mouillé à chaque fois et facilitera le transport du shampoing.

Pour rincer un bain d’huiles, je conseille plutôt d’utiliser un autre shampoing plus détergent qui permettra de mieux enlever les résidus d’huile dans les cheveux.